- Léa en immersion à Prague -

Accueil > ACTUALITÉS > Léa en immersion à Prague
Léa en immersion à Prague

Léa Rault, élève de seconde du lycée de Campostal, vient de passer six semaines en immersion dans la capitale de la République tchèque, à Prague, au lycée Open Gate. Une belle expérience avec des découvertes et des surprises.

Pour Léa Rault, l’objectif était de parfaire son niveau d’anglais, mais surtout de s’ouvrir à l’international. « Ce projet, fait parti des échanges annuels que le lycée de Campostal mène depuis des années avec des établissements scolaires européens tchèques et espagnols », rappelle Ronan Dayot, directeur adjoint du lycée. Dès ce début d’année 2019, quatre jeunes Bretons vont de nouveau partir : un en République tchèque et trois en Espagne avec le même objectif.

Repas légers, uniforme et internet obligatoire !

À Prague, où elle a séjourné pendant six semaines, Léa était logée en internat dans le lycée, comme 80 % des élèves de l’établissement. « Les cours que j’ai suivis étaient en anglais, car c’est un lycée porté sur cette langue, explique Léa. J’ai été très bien accueilli par les élèves, en cours ou à l’internat et le week-end j’étais en famille d’accueil, ce qui m’a permis de visiter Prague et ses environs, mais également Vienne en Autriche et son fameux marché de Noël ».

L’élève de seconde a également été surprise par la façon de vivre des Tchèques. « Avec six repas par jour, plutôt légers, par jour, le port de l’uniforme à l’école, la fin des cours à 15 h, ce qui permet de faire du sport ou une activité culturelle ». Autre surprise, l’autorisation, voire l’obligation, d’utiliser un ordinateur portable, comme d’ailleurs le téléphone portable, au lycée Open Gate qui encourage le développement du numérique. « C’est une tout autre culture. Portable et ordinateur ne font pas partis du mode de vie. Ils ne sont utilisés qu’en cas de nécessité, pour le travail par exemple ».

« Cette expérience est très enrichissante pour les élèves, explique Ronan Dayot. Nous favorisons au maximum ces échanges qui se font d’ailleurs dans les deux sens ».