- GOUAREC : Le service civique à Notre-Dame, une belle réussite -

Accueil > ACTUALITÉS > GOUAREC : Le service civique à Notre-Dame, une belle réussite
GOUAREC : Le service civique à Notre-Dame, une belle réussite

Le service civique s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans. Indemnisé 600 € par mois, il permet de s’engager sans condition de diplôme dans une mission d’intérêt général dans une association, un établissement public, une collectivité dans neuf domaines d’action (solidarité, environnement, sport, culture…).

Au lycée Notre-Dame de Gouarec (Groupe Scolaire Notre-Dame Campostal-Gouarec), le Directeur-Adjoint, Maurice Bescond, a tout de suite compris le double intérêt de ce dispositif, pour son établissement, en complétant à la fois l’équipe administrative et l’équipe éducative, et pour le jeune, en ayant une première expérience professionnelle.

Aide aux devoirs, gestion du foyer, réseaux sociaux

Pour la troisième année, Maurice Bescond reçoit une jeune fille dans le cadre du service civique, pour une période de six mois.

Depuis le 1er octobre, Anne-Claire Payet, 19 ans, œuvre dans le domaine de l’éducation pour tous. Elle vient de l’île de la Réunion où elle a eu son bac ST2S.

« Après, j’ai voulu faire une préparation au concours d’auxiliaire puéricultrice et je suis partie à Toulouse. Mais j’étais sur liste d’attente. Aussi, je voulais trouver du travail entre-temps. »

Anne Claire a sollicité Notre-Dame de Gouarec car sa famille a vécu sept ans en Bretagne et son frère était au lycée Campostal.

« Ma maman a appelé M. Bescond et voilà comment je suis là aujourd’hui »

Sa mission dans l’établissement est multiple : accompagnement des élèves, aide dans leurs devoirs, lecture avec les 6èmes, co-surveillance, gestion du foyer avec l’ouverture d’une cafétéria pendant les récréations, gestion des réseaux sociaux.

« Il m’a permis de réfléchir à mon projet professionnel »

« Ce service civique est une belle expérience. Il m’a permis de réfléchir à mon projet professionnel et de me conforter dans l’idée du métier que je souhaiterais exercer qui est l’accompagnement, l’aide à la personne. C’est une expérience enrichissante dont je regarderai de très bons souvenirs, avec une super équipe encadrante ».

Et pour que l’aventure soit encore plus belle, Anne-Claire a retrouvé une de ses connaissances, Wendy Marapa qui fait son service civique à Campostal depuis le 1er janvier.

« Nous avons été à l’école ensemble à La Réunion »

De son côté, Maurice Bescond est fier du bilan de ces trois expériences de service civique.

« La première est rentrée en école de formation de moniteur éducateur, la deuxième est rentrée en école de formation d’Assistante de Service Social. Anne-Claire pense intégrer une école d’aide-soignante, dans un premier temps, pour ensuite rentrer en tant qu’auxiliaire puéricultrice. »