- GOUAREC : Les BTS de Notre-Dame en savent plus sur le fonctionnement de l’Ehpad -

Accueil > ACTUALITÉS > GOUAREC : Les BTS de Notre-Dame en savent plus sur le fonctionnement de (...)
GOUAREC : Les BTS de Notre-Dame en savent plus sur le fonctionnement de l’Ehpad

Ce mardi 16 novembre 2021, La Directrice de la maison Saint-Joseph de Gouarec, Sylvie Gaschard, et sa responsable qualité, Christelle Pédrot, ont rencontré des étudiants de Notre-Dame. Elles leur ont présenté les métiers possibles de leur établissement.

L’Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) de la maison Saint-Joseph et l’établissement scolaire Notre-Dame de Gouarec ont une longue histoire commune. Les deux établissements ont été fondés par la communauté des Augustines qui, dès leur arrivée en 1825, ont pris en charge l’éducation des jeunes filles et ont prodigué des soins aux malades et aux blessés.

Près de 200 ans plus tard, les choses ont changé et les deux établissements sont désormais deux entités bien distinctes, mais les liens tissés par l’histoire existent toujours et les relations restent permanentes et de qualité.

Ainsi, le responsable de Notre-Dame, Maurice Bescond, avait invité la directrice de la maison Saint-Joseph, Sylvie Gashard, et sa responsable qualité, Christelle Pédrot, à venir à la rencontre des deux classes de BTS première année.

Des soins mais aussi le côté administratif

Sylvie Gaschard a parlé de sa structure d’Ehpad, quels métiers, on y trouve.
"Des infirmières, des aides-soignantes mais pas que, il y a aussi le côté administratif derrière, qui fait écho à notre formation BTS", souligne Maurice Bescond.

De son côté, Christelle Pédrot prend chaque année deux stagiaires. Je voulais qu’elle nous dise ce qu’elle attend d’elles, quelles sont leurs missions, explique le responsable de Notre-Dame, qui voulait aussi un échange avec les jeunes.

Cette rencontre traduit l’excellente relation qui existe entre Notre-Dame et l’Ehpad. On travaille beaucoup ensemble. De mon côté, en plus des stagiaires, je peux mettre des jeunes à accompagner des résidents, quand c’est possible, confie Maurice Bescond.

D’un point de vue plus large, je souhaite du lien avec le monde de l’entreprise. Il faut des témoignages de professionnels pour donner aux étudiants des idées sur leurs projets futurs.

Photo parue dans l’Ouest-France du 19 Novembre 2021