- Un nichoir-bunker à Campostal -

Accueil > ACTUALITÉS > Un nichoir-bunker à Campostal
Un nichoir-bunker à Campostal

Les élèves de 3ème du collège de Campostal ont inauguré l’exposition baptisée Angry Birds, issue de leur travail avec le plasticien Quentin Montagne qui a passé trois semaines en résidence dans les murs de l’établissement. Cette résidence d’artistes a pu avoir lieu grâce au suivi assuré par Alan Elmokretar, médiateur de l’association La Fourmi-e qui noue, année après année, un partenariat riche, basé sur l’accompagnement artistique avec les élèves.
Mêler faune sauvage et architecture militaire : l’association des deux idées ne coulait pas de source. C’est pourtant à partir de ces deux thèmes que tout oppose que les élèves ont réalisé une exposition dans l’enceinte du collège.
"Chaque élève a réalisé un théâtre de papier, qui s’apparente à une boite, et qui mélange des dessins d’éléments d’architecture de défense et des animaux exotiques. Les élèves ont eu le loisir de les associer, en assurant eux-mêmes le montage et la mise en scène", indique Mattéo Genty, leur professeur d’arts plastiques.
Parallèlement à cela, les 3èmes ont pu accompagner Quentin Montagne dans la réalisation d’un nichoir... en forme de blockaus ! "Les nichoirs sont parfois très rudimentaires, avec un côté très prosaïque, comme les éléments architecturaux de l’architecture militaire, et c’est ce qui m’a inspiré ici, précise le plasticien. Et puis il y a un clin d’oeil au jeu vidéo Angry Birds, un jeu où les oiseaux doivent détruire des défenses..." Fabriqué avec du douglas de Carnoët, il vient d’être installé dans l’une des cours du collège.
Ne reste plus désormais qu’à laisser venir à Campostal les oiseaux dans les quatre nichoirs imbriqués que compte la réalisation.

Extrait du Poher Hebdo.