- Une nouvelle directrice à Campostal-Gouarec -

Accueil > ACTUALITÉS > Une nouvelle directrice à Campostal-Gouarec
Une nouvelle directrice à Campostal-Gouarec

Comme chaque année, la Direction du Groupe Scolaire Notre-Dame de Campostal et Gouarec (Côtes-d’Armor) a réuni l’ensemble du personnel, sur le site de Gouarec, en assemblée générale avant la rentrée. Cette année, pour la première fois depuis longtemps, cette assemblée générale s’est faite sans Rémy Le Vot qui, après trente-huit ans au service de l’établissement (dont vingt-huit à la direction), a pris sa retraite. Il est remplacé par Charlotte Rousselet.

De Saint-Brieuc à Gouarec

Charlotte Rousselet, 35 ans, vient de Saint-Brieuc où elle travaillait à la Direction diocésaine de l’Enseignement catholique (DDEC) des Côtes-d’Armor.

« J’ai enseigné pendant dix ans la physique à Dinan, où j’ai commencé à prendre des responsabilités. En 2017, je suis arrivée à la DDEC où j’étais plus particulièrement en charge de l’orientation, de l’accompagnement des nouveaux professeurs, de la formation professionnelle et l’enseignement supérieur ».

Mais au bout de quelques années, l’appel du terrain a été plus fort et Charlotte Rousselet a décidé de postuler pour prendre la suite de Rémy Le Vot. Elle a été nommée au mois d’avril et travaille avec l’établissement depuis le mois de juin. « Je ne peux que remercier Rémy le Vot et son équipe pour leur soutien et leur bienveillance. Vraiment, on ne peut pas rêver d’une arrivée plus en douceur ».

Très motivée par ce nouveau challenge, Charlotte Rousselet se fixe des objectifs très ambitieux. « Le Centre-Bretagne est un territoire que je souhaite défendre, c’est quelque chose pour moi de très challengeant ». Mais dans l’immédiat, elle sait qu’il faudra un peu de temps pour apprendre à connaître l’équipe afin de travailler de concert.

Des sixièmes et des secondes en nombre

Et la rentrée 2021, que Charlotte reconnaît être la rentrée de Rémy Le Vot, est très satisfaisante. « On fait une belle rentrée en sixième (60 élèves à Rostrenen et une belle augmentation à 11 à Gouarec) et en seconde (deux classes de 30 lycéens) ».

La nouvelle directrice ajoute que cette belle rentrée « marque l’engagement des enseignants et de tout le personnel. C’est aussi une reconnaissance de la façon dont l’établissement a su gérer la crise du Covid, a su mettre en place le protocole, l’accompagnement, l’écoute… pour favoriser l’apprentissage auprès des jeunes ».

Au total, le groupe scolaire comptabilise 550 élèves. À Gouarec, l’arrêt il y a deux ans des classes prépas a changé la donne. « On a obtenu notre classe passerelle à destination des jeunes en recherche d’orientation. Par ailleurs, on réfléchit avec l’ensemble de l’équipe au développement de la formation en études supérieures dans les années qui viennent, mais pour cela, il faut d’abord prendre connaissance du terrain. Il y a un savoir-faire et une connaissance en Centre-Bretagne, ce sont des cartes à jouer ».